Les Balmes


Dénominations utilisées : Les Barmes;
DDénominations officielles ou les plus récurrentes : Les Barmes/Les Balmes.

(en vertu de l’arrêté n° 12 du 13 janvier 2011, portant approbation des dénominations officielles des villages, des hameaux, des lieux-dits et de toute autre localité de la Commune d’ARVIER, aux termes du premier alinéa de l’article 2 de la loi régionale n° 61 du 9 décembre 1976, tel qu’il a été modifié par l’article 1er de la loi régionale n° 18 du 4 août 2006)

La zone des Balmes de Leverogne est sans aucun doute un espace important, de différents points de vue :

  • géologique et environnemental (présence de marmites de géants : creux parfois de grandes dimensions, en forme de cylindre ou de bol, ayant une origine fluvioglaciaire) ;
  • archéologique (route romaine)
  • paysager et touristique (espace aménagé avec tables et bancs)
  • sportif (escalade sur paroie rocheuse) .



RANDONNÉES ET SPORTS

Le territoire communal d’Arvier est si varié que les passionnés de sport peuvent choisir entre de nombreuses activités.

Pendant la belle saison, les amateurs d’excursions tranquilles pourront découvrir nos nombreux itinéraires de randonnées en montagne, mais aussi les simples promenades qu’offrent les rues du village et de ses deux bourgs, alors que les plus téméraires pourront admirer Arvier depuis une perspective originale, en progressant sur nos voies d’escalade, connues bien au-delà de notre région.

Les passionnés de football pourront se rencontrer au sein de l’association Polisportiva Grand Paradis et les fans de vélo et de VTT seront accueillis par l’Associazione Sportiva Dilettantistica Cicli Benato. Quant à ceux qui choisissent d’entraîner leurs neurones, ils pourront se joindre au Comité valdôtain d’échecs.

En hiver et au printemps, les sportifs amateurs d’efforts apprécieront sans aucun doute les itinéraires de ski de randonnée, sport qui occupe une place toute spéciale à Arvier puisque le club de ski Corrado Gex organise en effet, tous les deux ans, la célèbre compétition internationale « Tour du Rutor », qui fait aujourd’hui partie du circuit de « La Grande Course ».

Le club de ski Corrado Gex invite tous les skieurs de descente à s’inscrire aux différents cours qu’il organise chaque année.

En revanche, les balades en raquettes sont un sport que tout le monde peut pratiquer, pour découvrir notre territoire en toute tranquillité et en explorer la nature, les prairies et les forêts enneigées.

En outre, notre village compte une section « chasse » et une section « pêche » très actives, auxquelles ils faut ajouter des cours de gymnastique ou de yoga pour adultes, organisés par la bibliothèque communale et de nombreuses autres activités dont, par exemple, la danse et l’initiation à l’escalade, qui sont proposées aux enfants tous les ans.



 

RANDONNÉES À ARVIER

Trekking

L’altitude de la commune d’Arvier va des 652 m du hameau de Mecosse, situé près de la Doire Baltée, aux 3 442 m du sommet du mont Château Blanc, dans le Valgrisenche.
Entre ces deux extrêmes, il existe un réseau de sentiers : des parcours qui reliaient autrefois les différents hameaux, mettaient en communication les hameaux les plus hauts avec les deux bourgs du fond de la vallée (Leverogne et Arvier), ou menaient aux zones agricoles.
Au cours du XXe siècle, un éventail de routes goudronnées, de chemins ruraux et de pistes forestières a remplacé ce réseau qui, au fil des siècles, avait été parcouru à pied par les enfants se rendant à l’école, par les adultes qui allaient au travail ou se rendaient aux différentes fêtes patronales, et qui les empruntaient tantôt avec les mulets chargés de foin, pendant la saison de la fenaison, tantôt avec les chariots transportant les vendanges, tantôt avec leurs troupeaux, lors de la transhumance.
Cette nouvelle viabilité a, d’une part, beaucoup contribué au développement de notre communauté et, d’autre part, elle a inévitablement compromis les anciens chemins.
Dans d’autres cas, les nouvelles routes ont été construites loin des anciens chemins, préservant ainsi ceux qui constituent aujourd’hui – ou pourraient le devenir – des itinéraires fascinants, surtout au printemps et en automne, quand les sentiers de haute montagne sont inaccessibles.
Certains parcours sont bien connus, parce qu’ils font partie des itinéraires de différentes manifestations sportives (c’est le cas du “Séntchì di-z-itchilì” qui relie le lac de Lolair aux hameaux de Baise-Pierre et de Baulin (lequel se trouve dans la commune d’Avise), ou parce qu’ils relient les villages de différentes communes situés sur un même versant, comme le Séntchì de la Crozatie, qui relie Leverogne à la commune de Saint-Nicolas ou le Séntchì di Sarenou, qui relie Runaz (dans la commune d’Avise) à Rochefort.
D’autres sentiers ont été abandonnés au fil des années ou bien n’ont pas été balisés, car ils ne sont parcourus que par des intrépides.
Tous ces parcours nécessitent un entretien constant, qui va au-delà des travaux de réaménagement et d’entretien extraordinaire réalisés en cours d’année dans le cadre des chantiers forestiers.
Malheureusement, l’Administration communale n’a pas toujours les moyens de faire face à ces travaux et a été donc été obligée de privilégier certains sentiers.
Ce choix a été fait en collaboration avec la Région, qui a récemment mis en réseau le « géonavigateur », un outil informatique ayant pour but de mettre à la disposition des passionnés de randonnée la cartographie des sentiers régionaux conseillés.

Vous êtes donc invités à consulter le géonavigateur, sachant que quand vous accédez aux informations sur le réseau des sentiers, vous dégagez les exploitants du site de toute responsabilité.

 


Accédez au géonavigateur :


Pour signaler quoi que ce soit, pour avoir des renseignements et des conseils, contactez la Commune : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Et alors en route… et bonne marche sur les sentiers d’Arvier !

LES TOPONYMES D’ARVIER

Les toponymes, c’est-à-dire les noms attribués aux lieux au fil des siècles, représentent une source inépuisable d’informations et une clé de lecture précieuse du territoire, révélant de nombreux détails quant aux personnes qui y ont habité au fil du temps.

La compréhension de leur signification n’est pas toujours facile, ni immédiate mais, grâce aux anciens documents et à l’apport fondamental de la tradition orale, il est possible de faire des découvertes fort intéressantes.

Avant d’examiner les toponymes et de les situer dans leur contexte, il est essentiel de procéder à leur recensement.

Une étude systématique visant à relever tous les toponymes de la région, dans leur forme traditionnelle francoprovençale, a été lancée en 1986 par l’Assessorat de l’instruction publique et réalisée par le Bureau régional pour l’ethnologie et la linguistique (BREL).

Ce recensement avait également pour objectif de conserver la mémoire de ces noms, souvent liés à la vie rurale et aux activités agricoles, qui sont destinés à être progressivement oubliés.

Pour ce qui est du territoire de la commune d’Arvier, le recensement, effectué par une équipe soudée de quatre Arvelèn, s’est terminé en 2000, après deux ans de travail environ.

De nombreux témoins ont été interviewés et 1785 noms de lieux en patois ont été recensés : ceux-ci vont des noms des hameaux aux noms par lesquels un propriétaire désigne une portion de potager de quelques mètres carrés !

Les toponymes, parfois encore amplement utilisés et parfois « retrouvés », ont ensuite été transcrits en utilisant la graphie proposée par le BREL et insérés dans un fichier : pour chacun d’entre eux, l’on a indiqué les coordonnées relatives aux plans cadastraux, l’altitude, les caractéristiques et la nature du terrain, les variantes et les autres noms en usage, ainsi que l’identité du ou des témoins, la signification du nom selon ceux-ci et toutes les autres informations disponibles.

Les toponymes ont ensuite été reportés sur les 61 plans cadastraux du territoire communal.

Les résultats de ce recensement peuvent être consultés au BREL, y compris sur support informatique.

Cette recherche, les documents d’archives et les publications en matière de toponymie ont été utilisés pour établir les dénominations officielles des villages, des hameaux et des autres localités importantes de la Commune d’Arvier, approuvées, aux termes de l’article 2 de la loi régionale n° 61 du 9 décembre 1976, par l’arrêté du Président de la Région n° 12 du 13 janvier 2011.

À cette occasion, c’est la graphie française qui a été adoptée, en tenant compte de la dénomination traditionnelle francoprovençale.

Les toponymes patois des villages et des quartiers de la Commune sont les suivants :

Arvì
La Criha
La Rouî
Levrogne
Lo Gran Tû
Lo Pitchoù Tû
Lo Vernài
Mecosse
Mezepira
Plan-ó
Rotsefô
Tchu Fourgnì
Tchu Gaèn
Tchu le Dzé
Tchu Modzè
Tchu Sage
Tchu Tomasè
Tchu Rozè
Tchu Vitchón
Tsamèn
Tsamèntson

Arvier
La Crête
La Ravoire
Leverogne
Le Grand-Haury
Le Petit-Haury
Le Verney
Mecosse
Baise-Pierre
Planaval
Rochefort
Chez-les-Fournier
Chez-les-Garin
Chez-les-Gex
Chez-les-Moget
Chez-les-Sage
Chez-les-Thomasset
Chez-les-Roset
Chez-les-Vection
Chamin
Chamençon

ESCALADE LIBRE

Leverogne b Leverogne 2b

Les voies d’escalade étant tracées sur des propriétés privées,
la commune d’Arvier précise que les données suivantes
ont un caractère purement informatif 
et décline toute responsabilité quant à l’état desdites voies.

 

LEVEROGNE - 770 m

Accès :
Leverogne: quittez l’autoroute A5 à la sortie « Aoste Ouest » et prenez la route nationale, direction Courmayeur, jusqu’à Arvier. Passez le rond-point et poursuivez jusqu’à la bifurcation pour Leverogne et Valgrisenche avant le tunnel , tournez à gauche, la falaise se trouve juste au-dessus du tunnel.

Secteur Vampirella : parcourez en voiture la route qui mène à Valgrisenche et, après le troisième virage, arrêtez-vous sur l’esplanade où est bâti un chalet. Garez votre voiture et poursuivez à pied (5 min) ; prenez le chemin qui part à droite au-dessus du mur bordant la route et marchez jusqu’à un portail en bois : franchissez-le et 30 mètres plus loin, vous êtes à la base de la première voie.

Description :
c’est Andrea Plat qui a équipé la plupart des voies de ce secteur. Il est l’un des précurseurs et des meilleurs représentants de l’escalade libre de la deuxième moitié des années 1980, époque où il passa au crible tous les coins de la vallée pour trouver de nouveaux secteurs à équiper. Luca Ferraris, qui a été le président de la société d’escalade pendant des années et qui a organisé plusieurs compétitions, a aussi apporté sa contribution à la mise en place de ces voies. En 2000, Patrick Raspo a équipé quatre nouvelles voies puis, entre les années 2003 et 2005, Carlo Rebecchi, Valerio Glarey, Stefano Zilio et Matteo Giglio en ont équipé d’autres.

C’est sur cette falaise que le premier 8a de la Vallée est né : il s’agit de Vampirella, que Stefano Finocchi, de Rome, a libérée lorsqu’il était à Aoste pour son service militaire. Peu d’années après, ce sont Jerico (8a+) et Legend (7b), belle et unique en son genre, qui ont été libérées par Andrea Plat.

En général, les voies d’ici sont courtes, avec des passages explosifs, toujours plus ou moins en surplomb. La période idéale pour les escalader va du printemps à l’automne.

LA RAVOIRE - 1090 m

Accès :
Quittez l’autoroute A5 à la sortie « Aoste Ouest » et prenez la route nationale direction Courmayeur jusqu’à Arvier. Tournez à gauche juste avant le deuxième tunnel et prenez la route qui mène à Valgrisenche. Juste après le hameau de La Ravoire, sur la gauche, avant le paravalanche, vous trouverez un grand parking, à deux pas de la paroi.

Description :
cette falaise a une longue histoire, qui commence au début des années 1980 grâce au travail de Corrado Framarin, Guido Azzalea, Hans Marguerettaz et Andrea Plat, précurseurs et grands connaisseurs de l’escalade libre en Vallée d’Aoste.
C’est ici que l’on trouve la première voie dure de la Vallée, Missione speciale, un 7b, équipée par Hans Marguerettaz et réalisée en 1986 par Plat et N. Longo (qui vient de Biella mais qui connaît très bien les falaises de la Vallée, ainsi que leur histoire).
Ici, l’on grimpe en suivant la conformation du rocher, vertical mais légèrement incliné, lisse et compact, ce qui implique une grimpe très technique. Malgré cela, la falaise est fréquentée par beaucoup de grimpeurs. Grâce à sa bonne exposition, il est possible de grimper aussi durant les belles journées d’hiver.

LA CONFESSION - 1400 m

Accès :
Quittez l’autoroute A5 à la sortie « Aoste Ouest » et prenez la route nationale direction Courmayeur jusqu’à Arvier. Tournez à gauche juste avant le deuxième tunnel et prenez la route qui mène à Valgrisenche. Parcourrez 5 km et, après deux virages sérrés, vous verrez une cascade sur votre droite, continuez encore 100 m et, toujours sur la droite, vous apercevrez le pilier rocheux de la Confession, à proximité immédiate.

Description :
le « Pilier de La Confession » tire son nom du toponyme de cette zone. Initialement, c’est le groupe d’ouvreurs les Croé bocia qui a aperçu de belles voies d’escalade sur la paroi située près de la route et qui les a équipées. En effet, c’est exactement à l’endroit où la route devient plus large que l’on trouve les voies les meilleures, avec du rocher de très bonne qualité, qui oblige les grimpeurs à faire des mouvements élégants. Mario Ogliengo et Massimo Farina ont équipé neuf nouvelles voies dans le secteur de gauche, où le rocher est, là aussi, solide, mais légèrement incliné : puisqu’il est bien exposé au soleil et que ses voies ne sont pas trop dures, c’est le lieu idéal pour grimper pendant les premiers jours chauds du printemps, quand les secteurs plus connus de cette zone sont bondés. Certaines voies sont aussi à l’abri de la pluie.

PLANAVAL - ORFEO - 1550 m

Accès :

Quittez l’autoroute A5 à la sortie « Aoste Ouest » et prenez la route nationale direction Courmayeur jusqu’à Arvier. Tournez à gauche juste avant le deuxième tunnel et prenez la route qui mène à Valgrisenche. Continuez sur 10 km environ, puis garez-vous après avoir passé deux cascades, sur la ligne droite qui mène à la bifurcation pour Planaval. Le secteur est tout près de la route.

Description :
petit secteur un peu oublié mais qui mérite bien d’être escaladé, surtout par les grimpeurs de bloc qui veulent mettre un harnais, puisqu’il s’agit de voies courtes mais intenses. Certaines d’entre elles sont en surplomb mais présentent de beaux mouvements. Andrea Plat a équipé ce secteur au début des années 1990.

PLANAVAL - 1850 m

Accès :
Quittez l’autoroute A5 à la sortie « Aoste Ouest » et prenez la route nationale direction Courmayeur jusqu’à Arvier. Tournez à gauche juste avant le deuxième tunnel et prenez la route qui mène à Valgrisenche. Parcourez encore 10 km environ jusqu’au hameau de Planaval, où vous laissez votre voiture. La falaise est bien visible et vous pouvez y arriver en 20 min, en suivant le chemin qui mène à la base de la paroi. Si vous voulez grimper sur les voies situées à droite, dépassez Planaval et garez votre voiture au bord de la route, au niveau du deuxième virage : suivez le chemin rural abandonné qui mène à la falaise en 5 min.

Description :
il s’agit d’une falaise équipée par Giorgio Bredy et Christian Fiou en 1995, mais qui est encore en évolution.
La voie Planoramix a été équipée par Giorgio Bredy et Christian Fiou le 4 avril 1995.
La voie Compleanni famosi a été équipée par Giorgio Bredy et Irene Bellotto le 17 septembre 1997.
La voie Le sanglier a été équipée par Ilaria Iemmi et Matteo Giglio le 20 août 2006.
La voie La fête du village a été équipée par Alexis Vallet et Matteo Giglio le 6 mai 2007.

Sources :    

-  Massimo Bal - Patrick Raspo, Mani Nude 2 Arrampicata Sportiva in Valle d'Aosta, Martini Multimedia Editore, Saint Vincent 2007.

Sous-catégories

Notizie

protez

Campi Scuola 2018


Anche quest'anno il progetto di diffusione e promozione della cultura di Protezione civile prenderà avvio nei prossimi mesi di luglio e agosto.L'iniziativa è promossa dal Dipartimento della Protezione civile della Presidenza del Consiglio dei Ministri, sostenuta dal Sistema regionale di Protezione civile e attuata dalla sua fondamentale componente operativa, ovvero le Organizzazioni di Volontariato iscritte nell'Elenco territoriale regionale convenzionate con la scrivente Struttura regionale di Protezione civile e quelle appartenenti all'Elenco Centrale.I campi scuola che vedranno protagonisti ragazzi dagli 10 ai 16 anni hanno come obiettivo principale quello di diffondere tra le giovani generazioni la cultura del rispetto del territorio e la conoscenza delle attività di Protezione civile come esercizio di vivere civico.Oltre al Volontariato di Protezione civile e alla Struttura regionale di Protezione civile, parteciperanno al progetto i Sindaci che ospiteranno i campi e le seguenti componenti operative del Sistema regionale di Protezione civile:Polizia di Stato, Carabinieri, Guardia di Finanza e Corpo forestale della Valle d'Aosta.

Maggiori info


 Agevolazioni casa sicura "Sismabonus" - Chiarimenti in merito alla classificazione sismica di riferimento per l'accessibilità alle detrazioni fiscali

Consiglio Superiore del Lavori Pubblici

Leggi LA NOTA COMPLETA


StemmaArvier

Il Sindaco

AVVISA

Che con decreto del Presidente della Regione, a seguito del passaggio della gara ciclistica denominata “Gran Fondo La Mont Blanc”, sarà ordinata:
LA TEMPORANEA CHIUSURA DELLA CIRCOLAZIONE VEICOLARE


DOMENICA 24 GIUGNO 2018
DALLE ORE 09,30 circa


E FINO AL PASSAGGIO DELLA VETTURA DI CHIUSURA CORSE
 (indicativamente 30 minuti dopo il passaggio del primo concorrente)

SULLE SEGUENTI STRADE NEL TERRITORIO DEL COMUNE DI ARVIER:
-    S. S. n. 26 (dal confine con il Comune di Avise e fino alla rotonda di Arvier)
-    Strada comunale che dalla rotonda sale fino al confine con il Comune di Introd (parte della via Lostan e via Saint Antoine fino al confine con il Comune di Introd)

Durante il periodo di sospensione temporanea della circolazione:
•    È vietato il transito di qualsiasi veicolo e velocipedi non al seguito della gara, in entrambi i sensi di marcia del tratto interessato dal movimento dei concorrenti;
•    È fatto divieto a tutti i conducenti di veicoli e di velocipedi di immettersi nel percorso interessato dal transito dei concorrenti;
•    È fatto obbligo a tutti i conducenti dei veicoli provenienti da strade o da aree che intersecano ovvero che si immettono su quella interessato dal transito dei concorrenti di arrestarsi prima di impegnarla, rispettando le segnalazioni manuali o luminose degli organi preposti alla vigilanza o del personale dell’organizzazione;
•    È fatto obbligo ai conducenti di veicoli ed ai pedoni di non attraversare la strada;
•    È disposto il divieto di sosta e di fermata per tutti i tipi di veicoli e velocipedi lungo i margini di entrambe le carreggiate e negli spazi immediatamente adiacenti la sede stradale.

Arvier, lì 18/06/2018   
                                                                                                   

IL SINDACO
Mauro Lucianaz


 Resoconto giornata dei sentieri 2018

43ffb92c dfdf 4dfd 9996 6dcceb449cf2

Sabato 16 giugno 2018

Sentieri ripuliti: Chamin-Provence e Chamin-Pileo

Un ringraziamento particolare alla squadra dei cacciatori della nostra sezione per il lavoro svolto

Lire la suite : Resoconto giornata dei sentieri 2018

  StemmaArvier

IL SINDACO COMUNICA CHE
CON DECORRENZA DAL 16 APRILE 2018

il Comune di ARVIER emetterà la nuova Carta d’Identità Elettronica e non potrà più emettere la carta di identità in formato cartaceo, salvo casi eccezionali tassativamente stabiliti dalla legge e che dovranno essere sempre documentati dall’utente con esibizione all’Ufficiale d’Anagrafe di documentazioni originali riferibili a certificazioni sanitarie, titoli di viaggio, partecipazioni e consultazioni elettorali, concorsi o gare d'appalto.

Si precisa che la carta di identità tradizionale cartacea già in possesso del cittadino rimane valida fino alla sua scadenza naturale.

IL RILASCIO della carta di identità elettronica sarà effettuato direttamente dall'Istituto Poligrafico e Zecca dello Stato tramite il Ministero degli Interni, il quale spedirà la carta di identità elettronica all'indirizzo indicato dal cittadino, entro sei giorni lavorativi dalla richiesta.

Lire la suite : Carta d'identità elettronica